Version PDF

Physiologie, Physiopathologie

21 déc 2010

Formation de neurones dans le cerveau adulte

Dr Odile Biechler
Chez les mammifères adultes, y compris chez l’homme, la plupart des neurones du système nerveux central sont totalement différenciés et ne sont pas remplacés quand ils meurent. Mais la preuve est maintenant faite de la prolifération possible à l’âge adulte de petites populations de neurones dans le bulbe olfactif et l’hippocampe. Les neurones néoformés dans l’hippocampe proviennent de cellules souches potentielles qui se trouvent dans la zone infra-granulaire du gyrus denté. Les cellules issues de ces cellules souches se différencient en neurones dans la couche granulaire au cours du mois qui suit leur naissance et cette neurogenèse tardive se poursuit chez les mammifères tout au long de la vie adulte.
Les cellules souches peuvent être recueillies dans différentes régions cérébrales et médullaires, puis génétiquement modifiées et retransplantées dans le cerveau ou la moelle : elles se différencient alors en cellules gliales ou en neurones matures selon l’environnement local. De plus, la stimulation environnementale peut affecter de façon différentielle la prolifération, la migration et la différenciation de ces cellules in vivo. Ces changements  de l’organisation structurelle de l’hippocampe induits par le milieu environnant entraînent des modifications des réponses électrophysiologiques de l’hippocampe, ainsi que des comportements liés à l’hippocampe. L’auteur étudie les influences cellulaires, moléculaires et environnementales qui participent à la régulation de la neurogenèse cérébrale et médullaire adulte. Il a identifié récemment plusieurs protéines impliquées dans la prolifération, la survie et la différenciation des cellules dérivées des cellules souches adultes. La plasticité du système nerveux central adulte des mammifères est une notion nouvelle. La découverte de progéniteurs capables de se différencier en neurones et en cellules gliales pourrait avoir des conséquences thérapeutiques majeures : réparation des maladies neuro-dégénératives ou des lésions médullaires traumatiques.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité
publicité