Version PDF

Dépression

20 déc 2010

Dépression et sommeil lent : hommes et femmes diffèrent

Dr Julie Perrot
La dépression perturbe la régulation de l’activité delta chez les hommes jeunes mais non chez les femmes. Une étude multicentrique française le confirme.
Conduite dans une de population de taille plus grande que les travaux précédemment effectués, cette étude, a inclus 138 patients déprimés, 89 femmes et 49 hommes, âgés de 41 ± 12 ans, sevrés de tout traitement psychotrope depuis 15 jours au moins, ne se plaignant pas de troubles du sommeil. Chez ces patients dont le score de dépression de Hamilton était en moyenne de 26  ± 3, les résultats montrent que le temps passé en sommeil delta et le rapport quantité d’ondes delta contenue dans le premier cycle/celle du second cycle ne diffèrent pas entre hommes et femmes. Mais l’analyse selon l’âge révèle que, chez les patients jeunes, âgés de 20 à 40 ans, la distribution du sommeil delta diffère selon le sexe ; le rapport delta s’avérant plus faible chez les hommes que chez les femmes.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité
publicité