Version PDF

Parkinson

21 déc 2010

Hallucinations visuelles dans la maladie Parkinson : un trouble cognitif ?

Dr Christian Geny
Les hallucinations sont un symptôme qui a été longtemps confiné aux pathologies psychiatriques. Pourtant, depuis de nombreuses décennies, il est établi que les hallucinations visuelles peuvent survenir dans des affections neurologiques focales, mais aussi dégénératives. Celles-ci peuvent être rapportées par les patients parkinsoniens en dehors de tout surdosage en L-DOPA et sont considérées comme un facteur prédictif d’évolution vers la démence.
L’origine des hallucinations visuelles dans ces pathologies dégénératives a été l’objet de plusieurs débats. Elles ont été ainsi reliées à l’hypoperfusion occipitale retrouvée en SPECT, à une localisation privilégiée des corps de Lewy au niveau amygdalien, voire à une atteinte rétinienne. Une équipe londonienne a fait une étude fonctionnelle complète ophtalmologique et cognitive chez des patients parkinsoniens avec des hallucinations visuelles (n = 23) et chez d’autres indemnes (n = 27). Ils n’ont pas réussi à mettre en évidence d’anomalies du fonctionnement des voies visuelles, ni d’agnosie aperceptive. Par contre, il existait des anomalies détectées avec certains subtests de l’échelle de référence Birmingham Object Recognition Battery (BORB) témoignant d’une perturbation des fonctions visuoperceptives à un niveau supérieur.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité
publicité