Version PDF

Congrès

19 déc 2010

58e congrès de l'AAN. Seniors insomniaques : un sommeil de plomb sous indiplon !

Dr Isabelle Birden
AAN. San Diego - 12 avril 2006. L'indiplon, hypnotique non benzodiazépine ayant un effet potentialisateur GABA en agissant sélectivement sur la sous-unité alpha 1 du récepteur GABA A, donne des résultats prometteurs dans le traitement des sujets âgés insomniaques.
Dans cet essai multicentrique, randomisé en double aveugle contre placebo, 358 sujets souffrant d'insomnie primaire selon le DSM-IV, âgés de 65 à 80 ans (âge moyen 71 ans, 55 % de femmes), ont reçu pendant deux semaines, soit de l'indiplon à raison de 5 ou 10 mg/jour, soit un placebo. Les résultats montent que la prise d'indiplon permet d'améliorer significativement la latence d'endormissement dés la première semaine de traitement quelle que soit la dose administrée, 5mg (34,6 +/- 1,8 minutes) ou 10 mg (30,4 +/-1,6 minutes) par rapport au placebo (47,4 +/- 2,5 minutes ; p<0,0001). La latence d'endormissement reste significativement plus faible sous indiplon par rapport au placebo lors de la seconde semaine de traitement (p<0,0001). Par ailleurs, l'indiplon augmente significativement la durée totale de sommeil, sa qualité et diminue de façon significative le nombre d'éveils nocturnes et la durée totale de ces éveils. La fréquence des effets secondaires est comparable dans le groupe placebo et dans le groupe indiplon 5mg. Dans le groupe indiplon 10 mg, les effets indésirables à savoir somnolence, nausée, dépression, et diminution de l'appétit sont légèrement plus élevés. Indiplon semble ainsi être un traitement de l'insomnie du sujet âgé rapidement efficace et bien tolérée à court terme.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité
publicité