Version PDF

Imagerie

21 oct 2011

Intérêt de la visualisation des lésions de la substance grise corticale

J.J.G. Geurts – Parallel session 7 « Grey matter damage in MS »
Les études histopathologiques ont largement montré que les lésions démyélinisantes sont fréquentes et précoces dans la substance grise corticale ou dans les noyaux gris centraux. Les mécanismes physiopathologiques de la...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :