Version PDF

Alzheimer : le lithium pour stopper la maladie ?

Des chercheurs montréalais de l’Université McGill* ont testé cette molécule chez des rats « transgéniques exprimant les protéines mutantes humaines responsables de la maladie d’Alzheimer ». A savoir que chez les rongeurs comme chez les Hommes, la maladie d’Alzheimer se caractérise par la formation...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

02 mar 2020