Version PDF

De longues études préservent les fonctions cognitives après 65 ans

Alors que les projections tablent sur 131,5 millions de personnes concernées par la démence d’ici 2050, les scientifiques s’évertuent à trouver des facteurs de prévention. Parmi eux, une meilleure stimulation intellectuelle pourrait avoir une place de choix. Pour évaluer l’impact du niveau d’...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

13 déc 2018