Version PDF

Ménopause et SEP font bon ménage

Baroncini D et al. J Neurol Neurosurg Psychiatry 2019 ; 90(11) : 1201-6.

Cette étude multicentrique rétrospective (n = 148) a recherché les effets potentiels de la ménopause naturelle sur le cours de la sclérose en plaques (SEP). Le début de la ménopause a été associé à une diminution significative de la fréquence annuelle des poussées évolutives qui est passée de fait...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

12 fév 2020