Version PDF

SEP : l'évobrutinib, un inhibiteur sélectif de la Bruton’s tyrosine kinase à l'étude

Montalban X et al. N Engl J Med 2019 ; 380 : 2406-17.

Un essai randomisé de phase 2 (n = 267), mené à double insu contre placebo a inclus des patients atteints d’une sclérose en plaques (SEP) évoluant par poussées. Cinq groupes ont été constitués : placebo, evobrutinib (inhibiteur sélectif de la Bruton’s tyrosine kinase) aux doses quotidiennes de 25...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

05 juil 2019