Version PDF

Un contrôle intensif de la PAS ne réduit pas de manière significative le risque de démence

Williamson JD et le Sprint Resarch Group. JAMA 2019 ; 321 : 553-61.

L’essai SPRINT (Systolic Blood Pressure Intervention) s’est attaché à apprécier l’impact d’un contrôle intensif de la pression artérielle (PA) (PAS < 120 mm Hg) sur la survenue d’une démence probable ou d’un déficit cognitif léger (DCL), comparativement à celui d’un contrôle standard dont l’...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

18 mar 2019