Version PDF

L’évolution cognitive de la MPI dépend de son phénotype

Wojtala J et coll. J Neurol Neurosurg Psychiatry 2018 ; publication avancée en ligne le 8 octobre. doi: 10.1136/jnnp-2018-319008.

Cette étude de cohorte allemande (n = 538) avait pour objectif de déterminer les facteurs de risque de la maladie de Parkinson idiopathique (MPI) et de préciser son histoire naturelle. La comparaison intergroupes en fonction du phénotype moteur et du profil cognitif a révélé que, par rapport à la...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

15 nov 2018