Version PDF

Grossesse : renforcer l’information sur les risques de tous les antiépileptiques

La Dépakine pourrait bientôt ne plus être le seul médicament antiépileptique à faire l’objet d’avertissements renforcés concernant son risque tératogène. Réuni par l’Agence nationale de Sécurité du médicament (ANSM), un comité d’experts vient ainsi d’émettre un avis sur le renforcement des mesures...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

02 sep 2019