Version PDF

Cerveau : un test auditif pour évaluer l’état de conscience

Lorsqu’un patient pris en charge en neurologie n’est plus capable d’interagir avec son entourage, deux situations sont possibles : l’état végétatif ou l’état de conscience minimale. Une différenciation sensible, aujourd’hui effectuée à partir d’un électroencéphalogramme (EEG), d’une IRM...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

15 avr 2019