Version PDF

Réduisons le risque d'AVC en bougeant

Hooker SP et al. JAMA Netw Open 2022 ; 5(6) : e2215385.

Cette étude (n = 7 607) explore l’association entre la durée de sédentarité objectivement mesurée ainsi que l'activité physique d'intensité et de durée variables, et le risque d’accident vasculaire cérébral (AVC) dans une cohorte américaine. À l'aide d'un accéléromètre porté sur la hanche pendant 7...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

06 juil 2022