Publicité
Kiosque
Imprimer PDF Envoyer à un confrère

La coronarographie responsable d’AVC silencieux

Publié le 29 Juin 2011

Des embolies cérébrales silencieuses ont été recherchées chez 197 patients par imagerie par résonance magnétique de diffusion avant et après une coronarographie. La fréquence de survenue de ces embolies a été calculée à 10,2 %. La fraction d’éjection ventriculaire gauche &eac ...

Connectez-vous ci-dessous pour pouvoir lire ce kiosque.

Attention, pour des raisons réglementaires, ce site est réservé aux professionnels de santé.

Merci de vous identifier avant d'accéder aux rubriques de votre choix.


Pour tout renseignement relatif à votre inscription, contactez-nous par mail (contact@neurologie-pratique.com) ou par téléphone : 01 47 55 31 72

Une fois votre identification effectuée, vous disposerez d'un "identifiant" personnel et d'un mot de passe qui vous permettront d'accéder définitivement aux rubriques du site.

Vous êtes déjà inscrit au site,
Merci de saisir votre identifiant et votre mot de passe :

VOUS ÊTES DÉJÀ INSCRIT SUR LE SITE :

ATTENTION : Il est indispensable, pour vous identifier, que votre navigateur (Internet Explorer ou Mozilla Firefox) soit réglé en niveau 'moyen' dans les paramètres de sécurité et qu'il accepte les cookies.

Vous n'êtes pas encore inscrit au site,
Merci de compléter le formulaire ci-dessous.
6 + 10 =
Résolvez cette équation mathématique simple et entrez le résultat. Ex.: pour 1+3, entrez 4.
J'accepte de recevoir sur mon adresse e-mail des informations provenant du L.E.N. Médical.
Je certifie exacts et sincères les renseignements ci-dessus.
Si vous êtes inscrit au Conseil de l'Ordre, votre numéro d'inscription suffit.
Si vous êtes pas inscrit au Conseil de l'Ordre adressez-nous par fax, par la poste ou par e-mail tout document justificatif de votre qualité de professionnel de santé (carte d'étudiant, licence de remplacement, photocopie de carte professionnelle, de diplôme, ordonnance barrée, etc...).

* : Champs obligatoires
Publicité
Agenda
Breves
  • Un milliard d’euros pour la santé en outre-mer

    Une stratégie santé dédiée aux territoires d’outre-mer dotée d’un milliard d’euros a été dévoilée par le gouvernement. Réhabilitation des établissements, lutte contre l’obésité, le diabète et les maladies sexuellement transmissibles et amélioration de la veille sanitaire et de la lutte contre les maladies vectorielles sont notamment au programme.
     

  • Forte diminution du nombre de salariés exposés au tabagisme au travail

    Avant l’interdiction de fumer dans les lieux publics et sur les lieux de travail, 48 % des fumeurs et 41 % des non-fumeurs indiquaient être exposés à la fumée de leurs collègues, à l’intérieur des locaux. Ils n’étaient plus que 15,4 % en 2014 selon des chiffres publiés par le BEH.

  • Une distribution plus souple de la pilule du lendemain par les infirmières

    Un décret publié ce 30 mai au Journal officiel permet désormais aux infirmières scolaires de délivrer la pilule du lendemain aux jeunes filles des collèges et lycées, même en l’absence de « critères d’urgence et de détresse caractérisées » qui s’imposaient auparavant.

  • Généralistes : la pénurie menace

    Selon les derniers chiffres publiés par l’Ordre des médecins, le nombre de généralistes a décru de 8,4 % depuis 2007. L’érosion se poursuivra avec la perte d’un omnipraticien sur 4 entre 2007 et 2025. Aussi, les spécialistes devraient être plus nombreux que leurs confrères à l’horizon 2020. Déjà, Paris et la Nièvre se sont vidés de leurs généralistes.

  • Plan B face à la pénurie de vaccins contre l’hépatite A

    Alors que les stocks actuels et prévus de vaccins contre l’hépatite A ne permettront pas de répondre aux demandes en 2016, le Haut Conseil de la santé publique recommande de ne procéder à l’injection d’une seconde dose que lorsque les tensions seront corrigées. Seule exception : les personnes immunodéprimées. Les rappels sont aussi suspendus.

  • Piquantes nouvelles compétences des sages-femmes

    En vertu d’un décret publié ce 5 juin, les sages-femmes justifiant d’une expérience en la matière au sein d’un établissement peuvent désormais pratiquer des IVG médicamenteuses. Elles pourront également procéder à la vaccination de l’entourage du nourrisson, mais la liste des vaccinations concernées doit encore être publiée.

  • Repos des internes après une garde : les mauvais élèves passibles de sanction

    Dans une instruction récente, les ministres de la Santé et de l’Enseignement supérieur rappellent que les établissements de santé n’appliquant pas la mise en place d’un repos de sécurité après une garde réalisée par un interne pourraient se voir retirer leur habilitation à accueillir des étudiants.

  • Moins de 10 milliards d’euros de déficit pour la Sécu en 2016 ?

    Les prévisions de la Commission des comptes de la Sécurité sociale sont optimistes : en 2016, le déficit de cette dernière devrait passer en dessous des 10 milliards d’euros, soit une réduction de 70 % par rapport à 2012. Les branches retraites et accidents du travail contribueront pour une plus large part à cette embellie.

Publicité